Réon le Troisième

Réon, troisième du nom. Maître incontesté de l’Univers connu et inconnu selon ses ambitions. Par le sang ancestral et par la peur viscérale, il règne en dictateur sur un nombre infini de galaxies. Tout lui appartient selon son bon vouloir. Heureusement, son domaine est si vaste, si infiniment grand que la majorité de ses possessions, ses planètes, ses galaxies, ainsi que leurs peuples et leurs richesses, lui sont inconnus, laissant ainsi la vie, la liberté et le libre arbitre à un nombre incalculable de sujets de l’Empire.

C’est lorsque Réon prend connaissance d’une richesse quelconque, d’une planète quelconque, alors inconnue de lui jusqu’alors, que l’apocalypse s’abat soudainement sur ce pauvre monde. Sans finesse, sans contestation, allant parfois jusqu’au génocide d’une population entière dont le nombre n’a aucune importance, le grand maître de l’Univers s’empare de tout ce qui a de la valeur, puis retourne à ses petites occupations.

Certes, d’autres seigneurs, très puissants, dont les domaines font partie de l’Empire, ont appris à vivre avec Réon. Toutefois, une grande prudence est de mise, sachant qu’à tout moment l’Empereur pourrait s’intéresser à eux. Cela n’est jamais confortable et peut coûter très cher. Certains, dans leurs pensées les plus secrètes, espèrent de tout coeur qu’un jour un peuple trouvera le moyen de renverser ce démoniaque de la gouvernance qu’est Réon et mettra ainsi fin au plus long règne de terreur de l’Histoire.

Ce que ces nobles de l’Empire ne savent pas, est que ce peuple existe peut-être déjà et que ce dernier, par un concours de circonstances, s’apprête à dire «non» à l’enfant terrible qu’est Réon le Troisième.

Yves Pelletier

Une réflexion au sujet de « Réon le Troisième »

Répondre à Guy Bouchard Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *